Qu'est-ce-que la géographie ? par Jacques Scheibling

Qu'est-ce-que la géographie ?

Titre de livre: Qu'est-ce-que la géographie ?

Éditeur: Hachette Éducation

ISBN: 2011461448

Auteur: Jacques Scheibling


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Qu'est-ce-que la géographie ?.pdf - 35,796 KB/Sec

Mirror [#1]: Qu'est-ce-que la géographie ?.pdf - 39,254 KB/Sec

Mirror [#2]: Qu'est-ce-que la géographie ?.pdf - 23,761 KB/Sec

Jacques Scheibling avec Qu'est-ce-que la géographie ?

La géographie n'est plus celle qui a longtemps été enseignée à l'école.

La distance est grande entre les non-spécialistes pour qui la géographie est "la connaissance de la terre", c'est-à-dire des localisations de pays, de capitales, de rivières, d'îles, et les géographes eux-mêmes pour qui elle est la "science de l'organisation de l'espace". Pour compliquer la situation, les géographes n'ont pas toujours tenu le même discours et ne sont pas d'accord entre eux.

Fort de ce constat, Qu'est-ce que la géographie ? est une tentative de définition de la géographie contemporaine, telle qu'elle s'est progressivement construite. L'auteur s'appuie sur l'histoire de la discipline, qui d'histoire naturelle est progressivement devenue géographie physique et humaine, puis aujourd'hui science sociale. Les découpages historiques de l'ouvrage sont clairs, insistant sur la rupture introduite il y a trente ans entre la géographie de Vidal de la Blache (l'homme et les milieux naturels) et une multitude de courants : nouvelle géographie, géographie chorématique, etc. Mais la géographie reste unie par ses méthodes, ses approches et surtout ses objets : l'espace et le territoire.

Etudiants et enseignants trouveront dans cet ouvrage une réflexion épistémologique et didactique constructive, enrichie de textes et de documents, qui montre bien la spécificité de la géographie et de sa démarche. --Mattieu Reno

Livres connexes

La géographie n'est plus celle qui a longtemps été enseignée à l'école.
La distance est grande entre les non-spécialistes pour qui la géographie est "la connaissance de la terre", c'est-à-dire des localisations de pays, de capitales, de rivières, d'îles, et les géographes eux-mêmes pour qui elle est la "science de l'organisation de l'espace". Pour compliquer la situation, les géographes n'ont pas toujours tenu le même discours et ne sont pas d'accord entre eux.

Fort de ce constat, Qu'est-ce que la géographie ? est une tentative de définition de la géographie contemporaine, telle qu'elle s'est progressivement construite. L'auteur s'appuie sur l'histoire de la discipline, qui d'histoire naturelle est progressivement devenue géographie physique et humaine, puis aujourd'hui science sociale. Les découpages historiques de l'ouvrage sont clairs, insistant sur la rupture introduite il y a trente ans entre la géographie de Vidal de la Blache (l'homme et les milieux naturels) et une multitude de courants : nouvelle géographie, géographie chorématique, etc. Mais la géographie reste unie par ses méthodes, ses approches et surtout ses objets : l'espace et le territoire.

Etudiants et enseignants trouveront dans cet ouvrage une réflexion épistémologique et didactique constructive, enrichie de textes et de documents, qui montre bien la spécificité de la géographie et de sa démarche. --Mattieu RenoLa géographie n'est plus celle qui a longtemps été enseignée à l'école.

La distance est grande entre les non-spécialistes pour qui la géographie est "la connaissance de la terre", c'est-à-dire des localisations de pays, de capitales, de rivières, d'îles, et les géographes eux-mêmes pour qui elle est la "science de l'organisation de l'espace". Pour compliquer la situation, les géographes n'ont pas toujours tenu le même discours et ne sont pas d'accord entre eux.

Fort de ce constat, Qu'est-ce que la géographie ? est une tentative de définition de la géographie contemporaine, telle qu'elle s'est progressivement construite. L'auteur s'appuie sur l'histoire de la discipline, qui d'histoire naturelle est progressivement devenue géographie physique et humaine, puis aujourd'hui science sociale. Les découpages historiques de l'ouvrage sont clairs, insistant sur la rupture introduite il y a trente ans entre la géographie de Vidal de la Blache (l'homme et les milieux naturels) et une multitude de courants : nouvelle géographie, géographie chorématique, etc. Mais la géographie reste unie par ses méthodes, ses approches et surtout ses objets : l'espace et le territoire.

Etudiants et enseignants trouveront dans cet ouvrage une réflexion épistémologique et didactique constructive, enrichie de textes et de documents, qui montre bien la spécificité de la géographie et de sa démarche. --Mattieu Reno